De présentation impressionnante, les Victorino Martin de cette corrida de Vic se sont montrés particulièrement dangereux, pour la plupart du temps chercher l’ homme derrière la muleta t se retournant extrêmement vite.

Mais l’ explication de ce lot dantesque vient sans doute de l’ âge des toros : 5 ans 1/2. A cet âge, les Victorinos sont encore moins enfant de coeur qu’ aux 4 ans plus courants.

Alors pour avoir une corrida de Victorino, encore ne faut il pas se fier qu’ à la seule apparence, et savoir que leur mental ne s’améliore pas avec le temps.

Victorino n’a pas pris le risque de proposer ses toros à Madrid ou Pampelune pour ces raisons….

Toujours est il que face à eux à Vic, Rafaelillo tombé sur le pire lot, a su montrer un courage extraordinaire, à voir dans ces images.

Bautista a lui tenté avec son 1er, sûrement le plus maniable.

El Fundi a déposé les armes devant ses 2 exemplaires.

Prochaines images sur ce blog : Bautista avec son 1er victorino, Perera à Bilbao dimanche 23 mai, la baisse de forme cette année d’ El Fundi.

Pour être informé dés l’ envoi de ces messages, inscrivez vous à la newsletter de ce blog !