P1010310

 

Si j'ai mis cette photo en en-tête de ce billet, c'est pour symboliser ce que fut le désert de cette journée tauromachique à Vic.

Corrida-concours du matin : Au royaume des aveugles les borgnes sont roi : Ainsi fut déclaré vainqueur l'exemplaire de Flor de Jara, passant en dernier : Les 5 premiers, même si certaines séquences de piques sont à noter, finirent complètement éteints au 3ème tiers. Et donc le Flor de Jara permit le jeu suffisant à Ivan Garcia pour lui permettre de gagner une oreille.

Le pauvre Julien Lescarret se réjouissait d'affronter parmi ses 2 adversaires son 1er Victorino. Il eut le droit aux 2 pires toros. Lui qui confiait hier dans le callejon que les Dolores Aguirre et les Palha avaient été des toros intéressants pour les toreros......

Cet après-midi, si les Cebada Gago n'étaient pas complètement exempts de reproches, les toreros, eux doivent plaider coupables.

Si Rafaelillo fit une faena honnête à son premier, il tua trés mal. Quant à son second, il réussit le tour de force de le rendre plus compliqué qu' il ne l'était

Robleño visiblement en dessous de ses adversaires ne nous laisse comme souvenir qu' une trés belle estocade avec une voltera trés spectavculaire qui lui fit gagner une oreille ( Apparemment non majoritare)

Pour Luis Bolivar, était ce les vacances ? Il réussit à éteindre son 1er qui n'en demandait pas tant et à ne rien tenter de mémorable face à son 2ème. A signaler qu'il s'agissait d'un sobrero de La Campana, le Cebada étant renvoyé, au fait pourquoi ? (Au passage à signaler qu'aucune devise n'était portée, qu'aucune annonce, ni par panneau, ni par micro ne fut faite, et comme le sorteo affiché sur la porte des arènes était celui de la veille, la majorité du bon peuple est resté dans l'ignorance)

Tiens, cadeau, la photo des 3 héros de cette glorieuse après-midi....avant leurs exploits.

P1010318  P1010324

P1010315

.