En tous cas sur le score : 11 oreilles, 1 queue et un indulto! Du jamais vu à ma connaissance pour un torero en solo, du moins dans une aréne de cette importance.

Toros de Victoriano del Rio, jandilla, El Pilar, Parladé, Garcigrande et Cortes, tous trés bien présentés et même certains (6éme impressionant), braves les 3 premiers, noble le 5éme, compliqué le dernier et super le 4éme de Parladé gracié.

Jose Tomas fut omniprésent tant à la cape qu'en mise en suerte. De grandes faenas dans tout le répertoire avec manometinas finales. Et surtout une collection d'estocades engagées et efficaces. Bilan 2 oreilles,2 oreilles, 2 oreilles, 2 oreilles et rabo symboliques, 2 oreilles et une oreille

Public bien sûr debout.......

J'ai quelquefois émis des réserves sur le mythe Tomas ou le triomphalisme nîmois, mais là, il faut le dire, une corrida marquée par le sceau de l' Histoire avec un grand H !