Aie que calor......mais il y a un mois on se plaignait du temps automnal...alors il faut choisir.

Mais revenons à nos moutons mais plutôt à nos toros......les dits toros étaient donc des Margé dignes de berceau mais sans plus, certains de beau trapio, le 1er par exemple. Et si ce premier exemplaire nous mettait l'eau à la bouche avec des mises en suerte pour des (petites) piques de loin,puis un beau capital noblesse, le second était fadasse et sans jeu, le 3ème absent à la pique, mais manifestant une remarquable noblesse, les 3 derniers beaucoup plus vicieux que toréables malgré quelques efforts piétonnesques.

DSC04852

 

Matias Tejela ne laissa donc pas passer son premier, à qui il livra une faena de bon goût, bien templée. malgré un pinchazo, oreille. A son second Ras, débordé par les défauts de tous bords de son adversaire.

DSC04859

Alberto Aguilar tomba sur le pire lot, nous fit de jolies choses à la cape et tua bien. Applaudi pour sa volonté face à ses 2 adversaires auxquels il tente courageusement ...mais rien

DSC04862

Thomas Dufau a pris de la bouteille dans sa tauromachie contemporaine : passes de dos au centre, séries templées la main basse, circulaires et bernadinas, le toro était fait pourça. Mauvais à l'épée à 2 reprises...vuelta. A son 2nd, RAS sinon le danger....toujours latent.

 

Le sourire du jour ? Le voilà !

DSC04842

 

 

 

VIDEO DE LA CORRIDA A SUIVRE...

.