Selon les reseñas, Fernando Robleño a fourni les meilleurs moments de la corrida de Céret, toros de Cuadri (bons les 5 et 6), mais a connu l' échec à la moert.: Applaudissements et ovation.

Joselillo a lui aussi été malheureux à l'estoc ; Silence et Vuelta.

Uceda Leal en dessous : Silence et sifflet