Cet après-midi était bien pluvieuse à St Sever, et les quelques spectateurs courageux étaient qui cachés sous des baches, qui sous un parapluie.

Et ce n'est pas le spectacle offert qui allait remonter les coeurs et réchauffer le moral !

Et cela par la faute des novillos d' Escolar Carrasco : Ils sont tous sortis du toril comme des fusées, pétant le feu. Et comme en plus ils étAient trés bien présentés et d' un beau trapIo, on pouvait espérer la conquête du ciel.

Mais après des tercios de pique honnorables, le moteur s'enraya et la fusée se désagrégea : Des novillos immobiles, campés sur leurs pattes, le muffle tétu (pardon !), refusant de céder à l'appel de la muleta des novilleros. Et ceux-ci eurent grand mérite à arracher une passe par ci, une série par là au milieu de faenas sans aucune émotion.

Alors, si le bilan ne semble pas en adéquation avec ça, c'est tout simplement que le public voulut récompenser ses efforts des jeunes toreros, avec une pétition de parapluies en guise de mouchoir.

Les novilleros :

Antonio Lomelin (1 oreille)

DSC07362

 

Francisco José Espada (1 oreille)

DSC07364

 

Borja Jimenez (1 oreille)

DSC07371

 

Le matin El Adoureño et Andy Younes avaient triomphé sous un ciel tout bleu devant des novillos de Casanueva. Antonio Reinoso Ajauro laissa passer un bon novillo et Louis Husson tomba sur un os.

DSC07258

 

DSC07330

 

On a repris goût au sourire du jour ? Alors le voilà !

DSC07311

 

Pas de vidéo prévue de cette après-midi, inutile de se raser !

.