Merci å Louis pour avoir suggéré ce titre q ui traduit bien l'immensité blanche des mouchoirs couvrant les gradins après la 2eme prestation de Sergio Galan.

Encore un quasi lleno... les quelques place3s vides avaient duêtre celles restées entre les mains des revendeurs...Et toujours un temps idéal.

DSC03186

Sur les 6 toros du lot de Bohorquez, 3 présentaient un peu plus la mobilité nécessaire pourcr genre d'exercice: les 2,3 et 5. Aucun n'est sorti intact au niveau auriculaire.

DSC03095

Manuel Manzanares confirmait son alternative. Il a donc héritėdu lot le moins coopėrant. Et ilne put pas transmettre l' ėmotion, měme si tous ses planters furent propres, et si son second tomba vite. Silence et salut.

DSC03113

Pablo Hermoso de Mendoza , dans un splendidecostume rouge, se montra trės spectaculaire à son 1er, notamment lorsde toursde piste le long des planches, sa monture perpendiculaire au ras des cornes avec 1/2 tours enchainés. Bon rejonde muerte, même si l' effetse montra un peu longuet. Sans doutecela ne lui permit d' obtenir qu' une oreille méritėe. A son 2eme, il se montra moinsspectaculaire, mais toujours aussi précis dans ses poses. Un ėchec å la mort avec 3 rejones suivi de 3 descabellos.Silence.

DSC03151

Sergio Galan nous avait dėjà mis å la bouche avec sa première prestation, lecheval toujours å la limite des cornes. La aussi la prėcisionėtait impeccable, y compris avec la sėrie de banderilles courtes. Oreille. Mais c'est à son second que l'on put vivre les plus grands moments de la tarde. Dificile de décrire tous cesmoments intenses, mais un a dominé : Montė sur le superbe cheval Apollo, une paire plantėe impeccablement å 2 mains : un grand moment qui fit lever les spectateurs. Comme en plus le rejon de muerte fut foudroyant, la marėe de mouchoirs pouvait sortir. 2 oreilles, et sortie par la Puerta Grande. Mendoza à pied devait avoirl une pointe de jalousie.!

Un autre grand hėros de la journėe fut un ......poulet, Parmi les autres congénères lancės avec chorizo, miche de pain, etc lancės lors des vueltas triomphales, ce volatile fit preuve d'indépendance, ėvitant et même ridiculisant capes des peons, rateaux d'areneros cherchant à le concer. Plusieurs tours de piste ėvitant lesėchappatoires proposées vers le callejon.

Et puisque cel prête å sourire, justement, celui du jour, à choisir entre ces 2....Mais au fond, pourquoi choisir?

DSC02867

DSC03069