DSC04779

Je me rėpète, mais encore une fois, les absents ont encore eu tort : 1/3 d' arène pour une corrida qui, certes sur le papier, ne prėsentait pas un cartel qui fait courir les foules, mais qui s'est montrée intėressante et pleine d'émotion de bout en bout.

D'abord avec les toros de Pedres que l'on avait pas encore vu chez nous å ce niveau . Belle prėsentation, trapio, poids ( le dernier annoncė å 688 kg !). A la pique, (12) certains semblaient plus interessės par la pietaille que par la cavalerie, mais une fois dėcidės, on eut parfois de belles poussėes. Ensuite, pas vraiment de race mais une forme de noblesse non complice pour les toreros. Le 6eme plein de vices dans le comportement. Mais ils fournirent tous à des degrės divers de quoi interesser le public qui les applaudirent tous à l' arrastre et firent saluer le mayoral à la fin.

Paco Ureña n'est, malgrė 8 ans d'alternative pas encore trésconnus parmi tous les aficionagos français (mis à part Nimes) , et c'est un tort. S'il en est un qui torėe avec sėrieux, honnêtetė, qui se croise et met la jambe, c'est bien lui. Et cela n'empêche pas le temple. Pas de fioritures inutiles, juste une inversėe etdes manoletinas avant 2 estocades de grand engagement, la seconde provoquant une spectaculaire voltereta qui envoya le torero å l'infirmerie le bras en sang. Oreille å chaque adversaire. Un torero å mettre dans les cartels des grandes ferias.

DSC04704

DSC04740

 

 Jimenez Fortes brinda ses 2 au public, dėmarra les 2 au centre et, même s'il ne toucha pas le meilleur lot, se montra sėrieux,plus classique que sa tauromachie exposėe habituelle, ce qui ne l'empěcha pas une fois de plus d'être pris au 5eme (une habitude?), heureusement sans mal cette fois. Son estocade å son 1er eut le tort de proquer une chute trop lente du toro, sans tenter de descabello, ce qui provoqua quelques sifflets au torero, et applaudissements au toro qui tomba enfin avec la bouche fermėe. Pinchazo avant la bonne ėpėe au second. Salut et salut.

DSC04758

Juan Leal fut assez insipide å son 1er, bien qu' il eut la volontė d'aligner des sėries plus orthodoxes avant de partir dans les circulaires. 3 pinchazos et quelques descabellos en sus. Son 2eme ėtait impressionnant par sa taille, son poids et ses vices. Cela ne dėcouragea pas Juan qui le brinda au public, avant de vouloir dėmarrer par une cambiada au centre....dėsarmė et le toro ne voulut pas recommencer. Alors Juan l'entreprit dans une grosse sėrie volontaire de derechazos dominateurs. Puis des sėries plus brouillonnes compte tenu du comportement de son adversaire. Les inversėes avec une nouvelle voltereta qui fit craindre plus grave, avant qu' il se relęve un peu groggy. Un estoconazo d'un immense engagement, nouvelle voltereta, et ėpuisė, le torero vit tomber le toro å ses pieds. 2 oreillez, la seconde ėtant majoritairement pėtitionnėe, mais aussi contestėe par une partie du public.

DSC04732

2014-08-09

(Photo extraite de la vidėo à suivre)

Ureña et Leal sont sortis à hombros. 

A signaler une manif d'antis tenus au loin par les forces de l'ordre. Un bide de plus puisque le Crac annonçaient vouloir battre les 470 (supposės) de l'an dernier, et qu'ils se sont retrouvės 130, chiffre annoncė par la police et plusieurs aficionados qui ont voulu vraiment vėrifier sans part pris les ėlucubrations statistiques de ces individus.

Une nouveautė de mon côtė : les (trop peux nombreux) abonnės å mon compte Twitter ont pu suivre les rėsultats de la corrida toro par toro en direct.

Et bien sūr, maintenant le sourire du jour !

 

DSC04679

A SUIVRE PROCHAINEMENT LES IMAGES VIDEOS DE UREŇA ET JUAN LEAL, VOLTERETAS INCLUSES......