En fait il y a déjà quelque temps que les toros de La Quinta déçoivent. Et une fois de plus, on a été déçu par ce lot sans saveur, soso, sans race. On pourra juste sortir de cette médiocrité un petit fond de noblesse du 4eme; des 5emes et 6emes (le piquero Sanchez applaudi) qui acceptèrent de partir à distance à la pique. Bien peu pour une apres-midi annoncée comme "taurine" !

Face à ces adversaires, les hommes s' employèrent plus ou moins.

Plutôt moins El Cid à son 1er, qui, à sa décharge, ne semblait pas sorti de ses prés pour faire illusion, sifflé d'ailleurs dés sa sortie pour une boiterie pas vraiment évidente. Le Cid attaqua à gauche comme souvent, complètement fuera de cacho. Estocade caida. Silence

A son second, donc le meilleur (moins mauvais ?) de la corrida, faena cette fois ci plutôt droitière, débutée au centre et coninuée par des cites à distance.. Prise d'attitudes pour un peu esbrouffer la galerie bon public. Un pinchazo suivi d' une estocade d'effet rapide et l' oreille que demandaient les bonnes gens.

Fandiño vit actuellement une mauvaise passe, et ce n'est pas son encerrona de Guadalaja qui aura fait remonter, malgré l'abondance de trophées, sa côte. C'est vrai qu' il fut le plus mal servi, mais alors pourquoi brinder au public un toro qui ne demandait pas à pariciper. Si, peut-être, juste une bonne série à droite. Etocade rapide.Silence. Mais pire pour Fandiño, son point fort, l'estocade devient sa galère. C'est ce qu' on a vu à son deuxième, après une faena sans éclats : 3 pinchazos et 1/3 de lame. Silence aux 2.

Alberto Aguilar, auréolé d' un indulto d' un Vicorino la veille dans la région de Madrid, était celui qui montra le plus de volonté : Outre les quite qu' il réalisa aux 2 toros de Fandiño, il s'arrima à son 1er pour tirer de méritoires séries à droite. Mais averi, il se fit ensuite prendre, et se retrouva en bas de costume en lambeaux. Applaudissements.

Après un passage à l' infirmerie pour s'occuper de son bas ventre et revétir un jean en guise de costume de lumière, il se retrouva face à un adversaire sans options que de surplus il ne tua d'une petite demie qu'au 2eme voyage. Silence

Gradins remplis au 9/10eme, 3 goutes au paseo puis les nuages nous fichèrent la paix. Un groupe d'anticorridas devant l'entrée principale des arènes dont s'est occupé manu militari la maréchaussée. 5mais que faisaient ils si près avec un arrêté municipal les interdisant à moins de 500 mètres) Une chose réconfortante, la France ne manquera ni d'agents de la circulation, ni d'arbitres à en crore la dextérité de ces illuminés au sifflet !

Les premières photos en attendant des images vidéos.....

DSC06674

DSC06706

DSC06710

DSC06713

El Cid

 

DSC06683

DSC06689

DSC06720

Ivan Fandiño

 

DSC06692

DSC06703

DSC06731

DSC06754

Alberto Aguilar

 

Si vous voulez avoir le sorteo du jour, demandez donc au "sonrisa del dia" de vous le donner !

DSC06596

A SUIVRE PROCHAINEMENT LA VIDEO DU JOUR

.