Emotion surtout quand le 4eme toro, après 2 véroniques d' Escribano, surprit toutle monde en sautant dans le callejon et y blessa 2 personnes : cornada dans le bas ventre au photographe Roger Martin, et fracture de la cheville pour Dominique Perron, président des clubs taurins Ricard.

Emotion aussi pour Ivan Fandiño qui s'ouvrit la main à l'estocade de son 1er toro et dut faire un passage à l'infirmerie.

Temps magnifique, chaleur étouffante qui expliquait en partie certains vides au soleil. Mais 3/4 d'arène pour cette expérience de corrida pendantles fêtes, c'est mieux que le mois d'août hors fêtes.

Spectacle long, trop sans doute, près de 4 heures avec en prélude un groupe pamplonais reprenant des morceaux bien connus lors des sanfermines, puis le pelotari chanteur Pampi Laduche faisant chanter en choeur le public. Une merianda entre les 3emes et 4emes toros, où peu mangèrent, pendant que des jeunes en piste faisaient tournoyer et voltiger leurs batons. Alors le public invité a chanter en fin de corrida préféra en majorité s'éclipser.

Revenons à la corrida. Toros de Montalvo plus un sobrero de Pedres, bien présentés. Ceux sortis en 3, 4 et 6 bien astifinados. 12 piques, piquero ovationné au 3eme, chute au 5eme. Nobles les 3 et 5, sosos les autres.

Escribano accueillit son 1er par une larga de rodillas, banderilla toujours aussi spectaculairement, tercio qu'il termina avec une cheville douloureuse. Faena sur les 2 bords sans vraiment de genio, mais le toro ne permettait sans doute pas beaucoup mieux. Estocade caida, mort lente du toro, sans que le matador ne prenne le descabello. Salut

Il accueillit son 2eme a puerta gayola. Puis 2 véroniques avant que le toro saute dans le callejon. Aux banderilles spectaculaire 3eme paire al violin contre les planches. Début de faena quasiment au centre sur les genoux. Le toro ne passait pas a gauche, comportement a menos, estocade et salut.

DSC02460

DSC02469

DSC02505

 

Toro manso pour le 1er de Morenito de Aranda. Adalid  quelgonque aux batonnets. Faena devant un toro sans jus, muleta accrochée, 3 pinchazos avant une estocade contre les planches, protestée par le public. Silence

Mais Morenito sut profiter des qualités de son 2eme, accueilli par 3 largas de rodillas. Puis une faena avec des séries à droite pures, bien liées, templées, et à gauche de belles naturelles, citées de face. Estocade au 2eme voyage. Oreille.

DSC02475

DSC02512

DSC02513

 

Ivan Fandiño torée avec une immense volonté, mais ne retrouve pas ses qualités d'antan à l'épée. Dommage..Son premier est changé pour faiblesse du train avant, et c'est le Montalvo prévu en 6 qui sort. Début de faena, brindée à  Damestoy, par statuaires pieds joints terminée par changement de main. Autre changement de main aprés sa premiére série à droite. Il y en aura d'ailleurs d'autres , Fin par trincheras, 4 pinchazos et blessure à la main avant l'estoc final.

Revenu pour son dernier, le Pedres,  main spectaculairement bandée et sans chaquetilla, nouvelle faena volontaire. Le toro est difficile à fixer, et Fandiño se fait désarmer, mais il réussira à peser sur le toro, réussissant de bonnes naturelles malgré sa main. Encore une série finale par trinchera. Bonne estocade au 2eme essai. Oreille.

DSC02484

DSC02488

DSC02491

DSC02519

 

Et le sourire du jour, pendant la merianda....finalement, c'est bien cette merianda!

DSC02500

 

A suivre provchainement la vidéo complète de la tarde et ses émotions....mais si Leon nous a dit au revoir pour cette année, il faut bien récupérer !

 

,