Diego Ventura a fait le spectacle !Un bon toro de Los Espartales qui suit le cheval..Le 1er rejon glisse et se plante sur le flanc….Le 2ème ok

Ensuite aux banderilles c’est le festival ! Tours d’arènes le toro contre le flanc du cheval puis sur l’autre flanc avant des banderilles impeccables. Des doubles quiebros et un quiebro au planche sur Nazari, puis une banderille dans chaque main , les rênes jetés à terre sur Remate. Malheureusement échec au rejon ……et salut

Nouvelle grande démonstration à son 2éme toros : Tours de piste avec les cornes frôlant les flancs du cheval, demi-tour et ça repart. Un chanteur flamenco donne de la voix dans le public, Diego fais cesser l’orchestre pour lui. Ensuite voltes au nez du toro, puis encore une pose de double banderilles, le harnais de nouveau balancé. Mais une fois encore, 2 rejones de muerte et 3 descabellos privent Ventura de trophées. Salut.

Capturevent

 

Pour les piétons voilà les toros de Domingo Hernandez, fer jumeau des Garcigrande. Normal El Juli est au cartel. Ces toros se sont ils montrés plus nobles ou plus sosos ? L’aficionado choisira. Mais le premier renverse quand même le piquero et sa monture. Un quite par chicuelinas d’El Juli suivi des tafalleras de Cayetano. Faena un peu désordonnée au début, circonstances atténuantes : Le vent. Mais quand le Juli commence à maitriser, pieds joints, la situation, le toro s’arrête…..et donc le Juli aussi. 2 julipie et……9 descabellos ! Silencio

A sa seconde, il fait passer le toro sans grands efforts. Le public applaudit du bout des doigts.. Idem à gauche où, pourtant, quelques bonnes naturelles, mais l’émotion n’y est pas. La faena va à mas, mais les applaudissements restent polis. Une demie et 3 descabellos….On applaudit encore

Capture1

 

Cayetano brinde son premier toro à Espartaco dans le callejon. La faena sera principalement gauchère, et on remarquera une belle série de naturelles. Après un petit désarmé sur la corne droite, retour sur la gauche pour de nouvelles naturelles de bonne facture comme disent les spécialistes. Cayetano a été sincère malgré le vent parfois violent. Estocade en prenant le périphéque, mais d’effet rapide. Pétition au soleil, mais la présidente Anabel Moreno Muela n’est pas réputée pour sa générosité. Vuelta

Cayetano entame sa 2ème faena, brindée au public,  assis sur l’estribo, puis à genou. Ensuite des séries notables de derechazos pour ce torero qui aujourd’hui se montra le piéton le plus décidé. D’ailleurs, lui, déclancha la musique, mais il demanda son arrêt. Pinchazo avant l’estoc. Nouvelle légère pétition et nouvelle vuelta

Capturecaye

 

Nouveau no hay billetes. Les affaires reprennent !

 

La vidéo résumé de Movistar Toros :

PS : IL semble que mon hébergeur a eu des problèmes aujourd'hui, et donc il y'a eu quelques difficultés à venir sur corridapassion