Quelle bette tarde aujord'hui à Séville !

Pablo Aguado a été immense; Des faenas templées, une première sutout extraordinaire : temple, douceur, sérénité, de l'art pur. Pas une fioriture inutile Il m'a fait penser à Joselito...Er je ne mache pas mes mots en disant cela. Et 2 formidables estocades 2 oreilles à chaque toro.Sortie triomphale par la Porte du Prince

Mais le reste de la corrida a été mémorable aussi.....Roca Rey qui fait sonner la musique à la cape par une puerta gayola suivie de 4 largas de rodillas, (oreille et salut) . Morante qui débute sa2ème  faena a genou et la termine par une estocade a recibir.....et qui sort son mouchoir pour essuyer le museau du toro avant qu'il ne tombe et au 6ème Morante qui nous fait le quite du "galleo de bu" en courant ! (silence et oreille) 

Des quites justement il y 'a eu compétition comme rarement..

Merci à Borja Jimenez pour son envoi de toros de Jandilla qui ont contribué à la f^te !.

Et ceux qui ont travailler ce sont aussi les musiciens qui ont plus joué en une corrida qu'en toute la feria, à la cape, aux quites et bien sûr à quasiment toutes les faenas.

Du boulot aussi pour le public souvent debout enthousiasmé et devant agiter frénétiquement leurs mouchoirs pour les trophées.

Quelle corrida.....6 oreilles à Séville.........Merci Pablo Aguado