Enfin ! Voir les arènes de Bayonne quasi pleines pour ce cartel de lujo, un plaisir !

Les toros étaient de Luis Algarra, Un joli lot, assez léger, mais de joli trapio vec des armures, et de la volonté d'aller pousser à la pique , même depuis le centre. La cavalerie fut renversée 2 fois, et nous eumes de beaux tercios grace aux piqueros de Castella et Aguado. Nobles , avec un peu de piquant.Je ne parle là que des 4 premiers, oublions le 5ème sans race et le 6eme à la tête folle masscré par le picador

Le second "Tomasito" (Un cousin Joubert ?) eut droit aà une généreuse vuelta al ruedo.

Passons aux matadors de ce cartel de lujo : Castella, Luque et Aguado.

Et commençons par le cas Aguado, manifestement démotivé cet après-midi. Déjà la tronche à son arrivée au patio de caballos, 10 bonnes minutes dans la chapelle.....Il toréa ses 2 toros au large, jamais de sitio, fuera de cacho pour parler comme les commentateurs savants. Il fit donc des passes à son premier hors du terrain du toro, conclut par 2 pinchazos avant une épée peu orthodoxe. Silence.

A son second, il fut tout aussi absent du terrain du toro, même si quelques passes plus méritoires parvinrent à canaliser l'animal. L'estocade d'effet rapide permit de timides applaudissements. Aguado était sans doute fatigué, ayant fait 800 km depuis Linares et repartant pour 1000 km dans sa fourgonette pour son mano a mano avec Morante à Ronda. Mais trés attendu à Bayonne, il a déçu !

Aujord'hui c'est Castella le grand nonhomme du jour, bien décidé à montrer que malgré les yeux de Chimène du public pour Luque, il était bien là ! Il y 'eut d'ailleurs quelques jolis compétitions aux quites, chicuelinas, gaoneras ou saltilleras. Castella par au centre pour brinder son toro au public, mais l'animal ne l'entendait pas ainsi et fonça sur le maestro. Celui ci ne se démonta pas, se mit à genou pour faire une série alternant cambiadas et derechazos ! Superbe réflexe. Puis la faena continua par Droitières et gauchères templées. Ensuite la séquence dans les cornes commença avec passe sans le dos, et circulaire. Demie épée, la cuadrilla s'emploie à faire tourner le toro pour le faire tomber, oreille.

La 2ème faena de Castella sera sur le même schéma. Auparavant il aura amené le toro à la pique par des chicuelinas tellement serrées que la montera en tomba ! Ensuite on eut une faena toute suave, débutant les séries en attendant le toro à quelques mètres. Des séries templées, à droite à gauche, la muleta raclant le sable, une exquise douceur avant de se rapprocher pour la partie encimista à quelques centimètres des pitones, rendant le toro un peu paumé cherchant la muleta ! Epée trasera . 2 oreilles.

Inutile de dire que le public bayonnais attendait Luque, justement choisi pour remplacer Roca Rey. Et à son premier toro, Luque répondit présent : D'abord, étalage de ses talents de grand capeador, sans doute un des meilleurs dans ce role.Il débutera sa faena par des trincheras en marchant pour amener le toro au centre. La suite fut une suite de séries de passe avec un torero affichant une allure décontractée, le bras extérieur de la passe à 'horizontale pour accompagner esthétiquement la série.La technique et l'art dans un même individu ! Luquesinas pour conclure la faena suivi d'un  estoconazo . Le toro mit du temps à tomber, mort debout et Luque respectait cette résistance de l'animal, laissant au loin sa cuadrilla (cf plus haut Castella). Il y eut bien quelques énergumènes pour siffler la non utilisation du descabello. Oreille

Par contre à son 2ème, Luque tira le cancre du lot. Un toro immobile, auquel il fallait arracher de parcimonieuses passes à gauche...parce qu'à droite le toro en voulait encore moins ! N'instons pas, comme Luque n'insista pas.Pourtant tout cela avaiT bien commencé par un brindis à Castella, respect l'artiste, et une première série à genous aux planches. Silence

Après le paseo, Luque a été invité à saluer en mémoire de sa formidable prestation du 14 août. Pas de jalous ses 2 compères durent saluer un peu plus tard. Castella est sorti a hombros au son de "Bayonne" 

P1013628

P1013637

P1013640

P1013647

P1013648

P1013671

P1013678

P1013681

P1013686

P1013689

P1013701

P1013704

P1013707

P1013716

P1013718

P1013721

P1013729

P1013730

P1013733

P1013737

P1013739

P1013750

P1013752

P1013754

P1013759

P1013764

P1013766

P1013771