Si vous voulez voir une corrida d'Adolfo Martin, évitez une date où j'y assiste : Toutes celles que j'ai pu voir se sont soldées par des petardos !

Et à Madrid, c'est plus grave ! Certes la présentation des cornes est exceptionnelle, mais le moral est inversement proportionnel .Manque total de race.Le moment le plus comique de leurs prestations à mettre au compte du 5ème, rentrant 5 fois dans le toril après avoir mis les pattes sur le ruedo (A propos quand ferme t'on la porte du toril à Madrd ?)

Les toreros ont fait avec, alors on retiendra des naturelles arrachées à son second par Curro Diaz, 2 puertas gayolas - dont une avec grosse frayeur - et une paire de banderilles quiebro aux planches pour Escribano et.....RAS pour LOpez-Chaves.

Curro Diaz : Silence et salut

Lopez-Chaves ; Silence et silence

Escribano : Silence et silence

P1014679

P1014685

P1014692

P1014707

P1014710

P1014798

P1014802

P1014804

P1014805

P1014815

P1014821

P1014872

P1014899

P1014896